Différence entre streaming et téléchargement?

streaming ou téléchargement

Le streaming et le téléchargement sont deux moyens d’accéder au contenu multimédia numérique (photos, musique, vidéos) certains pensent même que ces termes sont interchangeables. En réalité, chacun désigne un processus différent.
Qu’est que le streaming ?

Le terme stream veut dire canal en anglais. Streaming exprime l’idée de données qui coulent en flux continu comme dans un canal. Le mot « Streaming » est couramment utilisé quand on parle de média partagé. Vous avez probablement eu l’occasion de voir une vidéo ou d’écouter un morceau musical sur internet. « Streaming » décrit le fait de lire un média sur un appareil tel qu’un PC, un smartphone ou une Android Box, lorsque le média (la vidéo) est enregistré ailleurs que sur cet appareil.

Généralement ce média est stocké dans « The Cloud », sur un ordinateur, un serveur multimédia ou un périphérique de stockage en réseau (NAS) sur votre réseau local. Un lecteur multimédia réseau ou un diffuseur multimédia (y compris les Smart TV et la plupart des lecteurs de disques Blu-ray et Android Box) peut accéder à ce fichier et le lire. Le fichier n’a pas besoin d’être déplacé ou copié sur l’appareil qui le lit.


De même, les médias que vous voulez jouer pourraient provenir d’un site Web en ligne. Les sites vidéo, tels que Netflix et Vudu, et les sites musicaux comme Pandora, Rhapsody et Last.fm, sont des exemples de sites Web qui diffusent des films et de la musique sur votre ordinateur et / ou un lecteur multimédia réseau ou un diffuseur multimédia. Lorsque vous cliquez sur pour visionner une vidéo sur YouTube ou une émission de télévision sur ABC, NBC, CBS ou Hulu, vous diffusez les contenus multimédias de ce site vers votre ordinateur, votre lecteur multimédia réseau ou votre lecteur multimédia. Le fichier est livré à votre ordinateur comme de l’eau qui coule d’un robinet.

Streaming, comment ça marche ?

  • Vous regardez et écoutez de la vidéo et de la musique diffusées en continu sur votre ordinateur ou votre lecteur multimédia réseau.
  • Un site Web qui diffuse de la vidéo aura souvent un «tampon» plus connu sous le nom de « buffer ». Plusieurs secondes de vidéo sont « bufférisées » c’est-à-dire mise en tampon sur votre ordinateur ou votre lecteur multimédia réseau. Ça constitue une réserve pour que la lecture de la vidéo se poursuive en cas d’interruption de la connexion Internet.
  • Vous devez avoir une connexion rapide afin qu’il n’y ait pas de pauses dans la lecture vidéo. Une vidéo de haute qualité – vidéo haute définition avec son surround numérique – nécessite une connexion plus rapide.
  • Au sein de votre réseau local, un routeur doit pouvoir transmettre le flux vidéo à votre lecteur multimédia réseau. Il peut s’avérer nécessaire d’avoir un routeur audio ou vidéo (« AV ») pour streamer des vidéos haute définition sur plusieurs téléviseurs ou lecteurs.
  • Vous devez disposer d’une connexion Internet rapide pour diffuser des vidéos haute définition à partir d’Internet sans interruption. De nombreux sites Web vidéo détermineront la qualité de la vidéo diffusée sur votre appareil en fonction de leur estimation du débit de votre Internet. En règle générale, il est préférable d’avoir une connexion Internet d’au moins 2 mégabits par seconde (Mbps) pour la vidéo à résolution standard. La vidéo HD peut nécessiter plus de 3 Mbits / s (la diffusion en 4K peut nécessiter jusqu’à 25 Mbps), de sorte que la vidéo ne doit pas être mise en pause pendant que votre appareil « bufférise ».
  •  Un fichier en streaming joue à partir d’autres sources. La source du média doit être connectée et activée, sinon le streaming s’arrête.
  • En streaming depuis Internet, ce n’est pas seulement la vitesse de votre connexion qui garantit une expérience de visionnement fluide. Des facteurs tels que la quantité de trafic sur le site Web (c’est-à-dire le nombre de personnes qui regardent des vidéos en même temps) et la vitesse de la connexion au serveur du site Web peuvent influencer la qualité du flux diffusé.
  • Un fichier de diffusion en continu n’est jamais enregistré sur votre appareil. Les médias en streaming sont soit gratuits, comme c’est le cas sur ABC et NBC; ou payants à travers un abonnement mensuel, par exemple avec Netflix et Rhapsody; ou vous louez la vidéo pendant un certain temps, après quoi elle n’est plus disponible sans payer à nouveau. Vous pouvez uniquement lire de la musique sur un site Web payant si vous êtes abonné. Une fois que vous arrêtez de payer, le média n’est plus disponible.

Qu’est-ce que le téléchargement ?

L’autre façon de lire les médias sur un lecteur multimédia réseau ou un ordinateur est de télécharger le fichier. Lorsque le média est téléchargé à partir d’un site Web, le fichier est enregistré sur le disque dur de votre ordinateur ou de votre lecteur multimédia réseau.

Lorsque vous téléchargez un fichier, vous pouvez lire le média ultérieurement. Les diffuseurs de médias, tels que les téléviseurs intelligents, les lecteurs de disques Blu-ray n’ont pas de stockage intégré, vous ne pouvez donc pas télécharger les fichiers directement pour les lire plus tard. En revanche, souvent les Android Box possèdent un tel stockage et permettent à la fois de faire du streaming et du téléchargement, comme avec un ordinateur.

Le téléchargement, comment ça marche ?

  • Votre appareil se connecte à la source du fichier, puis le copie et l’enregistre sur votre disque dur.
  • Habituellement, vous devez attendre que le téléchargement soit terminé avant de pouvoir regarder le média. Certains services, comme iTunes et Vudu, vous permettent de regarder un film en téléchargement après un temps suffisant.
  • Vous pouvez copier le fichier ou le déplacer vers d’autres disques durs sauf s’il s’agit d’un fichier protégé par des droits d’auteur.
  • Vous pouvez copier ou déplacer le fichier et l’enregistrer sur d’autres appareils, sauf s’il s’agit d’un fichier protégé par des droits d’auteur.
  • Le fichier téléchargé peut être diffusé sur d’autres appareils une fois enregistré.
  • Un fichier téléchargé est disponible chaque fois que vous voulez le lire.
  • Les émissions télévisées et les films téléchargés sont «achetés» plutôt que loués et sont disponibles sans limite de temps. Autrement dit, vous « possédez » le film ou le fichier de musique.

En conclusion

Tous les lecteurs multimédias réseau et la plupart des streamers multimédia peuvent diffuser les fichiers à partir de votre réseau domestique. La plupart ont maintenant des partenaires en ligne à partir desquels ils peuvent diffuser de la musique et des vidéos. Certains lecteurs multimédia réseau ont des disques durs intégrés ou peuvent connecter un disque dur portable pour enregistrer des fichiers. Comprendre la différence entre la diffusion en continu et le téléchargement de médias peut vous aider à choisir le lecteur multimédia réseau ou le diffuseur multimédia qui vous convient.

D’autre part, les streamers multimédia (tels que les Android Box) sont des périphériques qui peuvent diffuser du contenu multimédia depuis Internet, mais aussi du contenu stocké sur des périphériques réseau locaux, tels que des PC et des serveurs multimédias, pourvu que vous possédiez les applications nécessaires et qu’ils soient équipés des connecteurs adéquats. Vous pouvez trouver une sélection d’Android Box ici.

Films en qualité DVDscr

Les lecteurs s’intéressent à la qualité des téléchargement au format DVDscr, en s’interrogeant également sur l’origine de ce format.

En fait, DVDScr  est l’abréviation de DVD Screener. Un Screener est un DVD spécial qui est distribué aux critiques de cinéma et membres de jury, généralement avant la sortie du Film, ou avant la saison des récompenses aux différents concours. Ce sera la base sur laquele voteront les membres du jury (des Oscars par exemple) pour décerner les prix.

Il diffère d’une version commerciale de DVD, qui arrive beaucoup plus tard habituellement), en ce sens qu’il n’a pas n’a ni features spéciales comme les menus et les bonus, il a une trame en filigrane et sa qualité est légèrement inférieure au DVD commercialisé.

Vous voyez le plus souvent des torrents étiquetés DVDScr à la fin de l’année (en particulier en décembre) parce que tous les films prétendants aux Oscars et évalués par les membres votants finissent généralement par être copiés et téléchargés .

Donc si vous voyez à la fin du nom de fichier sur les torrent cette étiquette DVDSCR, c’est parce que les pirates ont une convention de dénomination standard conçue pour transmettre des informations spécifiques sur l’origine des médias, le traitement qu’il a subi, et la qualité que l’on devrait attendre.

Vous devez savoir aussi que logiquement, un DVDScr n’est pas destiné au grand public, et sa publication, son téléchargement et son utilisation sont certainements illégaux.

Qualité BDRip

Qu’est-ce que le BDRip ?

En bref, « BDRip » est l’abréviation de BluRay Disk Rip. BluRay est le format DVD haute définition bien connu, et Rip est un mot qui a pris la signification d’extraction de contenu Digital, dans notre cas c’est l’extraction de la musique enregistrée sur DBD BluRay. Lire aussi à propos de « BD5 » et « BD9 » qui sont des formats BluRay de plus faible capacité.

Qualité du BDRip

Les BDRips sont encodés directement à partir du disque BluRay, ils devraient donc être de meilleure qualité qu’un DVDRip. Ils ont généralement une résolution de 720p (ou 1080p), et sont codés en utilisant le conteneur matroska (.mkv) et le codec x264.

Lecture

« Est-ce que je peux lire une BD sur mon lecteur DVD hd de la même façon que je joue un DVD dvd sur mon lecteur DVD? » Cela dépend du codec utilisé et de ce que votre lecteur HD-DVD supporte.

Autres faits

Depuis la fin du mois de janvier 2007, The Scene sort des BluRay et HD-DVD.
Dans la scène, « .BluRay. » X264 libère dupe « .HDDVD. » Versions. C’est-à-dire, ils apprécient qu’ils sont de la même qualité.
Certains endroits se réfèrent à un BDRip en tant que fichier XviD .avi, extrait d’un disque BluRay, de la même manière qu’un DVDRip est extrait d’un DVD.
Bluray Rips sont de loin supérieurs aux déchirures de DVD. Un DVD rip est souvent autour de 640 × 272 pixels, ce qui équivaut à 0,174 mégapixels par image. Une déchirure Bluray est souvent relased à 1280X720 pixels, ce qui équivaut à .921 Megapixels par image. N’IMPORTE QUEL LCD va résoudre plus de 272 pixels verticaux qu’un rip DVD typique contient !!

TS, MD, DvDRiP…bien choisir sa qualité de téléchargement !

Comment bien choisir sa qualité de téléchargement ?

Comprenez la signification des sigles de vos downloads (comme TS, MD, Cam, DvdRip, BdRip, BrRip, Repack…) et ainsi, choisissez mieux la qualité avant de télécharger !

 

DVDRiP
Qualité DVD commercialisé. A ne pas confondre avec DVD-R ! Le meilleur en rapport poids/qualité !

Visitez notre petite boutique de matériel vidéo avec des TV Box délicieuses!

DVD-R
C’est la solution pour copier intégralement un DVD : ce sont les fichiers originaux du DVD qui sont copiés et généralement modifiés. On y retrouve souvent les différentes pistes audios et les sous-titres proposés sur le DVD ainsi que le menu. Peut peser un peu lourd mais la qualité est très bonne et on trouve beaucoup de DVD-R.

BRriP & BdRiP

A une nuance près, ces deux sigles désignent que la source vidéo est un Bluray ! Très bonne qualité !Plus de détails ici

 

CAM
Une CAM est un film enregistré au cinéma sur une caméra vidéo digitale. Son mauvais car c’est celui de la caméra en général (bruits parasites).

 

 

R1, R2, R3, R4 ou R5
Ces codes indiquent la zone de provenance de la source vidéo.

 

XViD & DviX
Format conçus pour des plates-formes multimédias.

 

MD

Mic Dubbed : son provenant d’un micro. Qualité souvent mauvaise !

LD

Line Dubbed : son pris en direct mais à partir d’un matériel plus perfectionné qu’en MD. Qualité moyenne mais ne vaut pas un TS.

 

 

TELESYNC (TS)
Un telesync a la même définition qu’une CAM, à la seule différence prêt qu’il utilise une source audio externe (la plus utilisée est la prise audio jack dans les chaises pour malentendants). Une source audio directe est presque toujours de mauvaise qualité car beaucoup de bruits parasites s’entendent en fond (rires, toux, chuchotements, etc).

 

TELECINE (TC)

Le film est copié directement des bobines. Le son et la vidéo sont très bons, mais ils sont assez rares en raison des coûts matériels pour récuperer des films en TéléCiné.

 

WORKPRINT (WP)
Un workprint est une copie du film qui n’a pas été fini. Cela peut être des scènes absentes, musique tronquées, langues changeantes, mauvais doublages de voix, etc. La qualité est très variable. Certains WP sont très différents de la copie finale et d’autres peuvent contenir des scènes supplémentaires. Pas forcément à proscrire !

 

VCD
Le VCD est un format basé sur le mpeg1, avec un bitrate constant de 1150kbit à une résolution de 352×240 (NTCS). Les VCDs sont généralement employés pour les transferts de mauvaise qualité CAM/TS/TC/Screener (VHS)/TVrip (analogue) afin de faire de plus petits fichiers pour pouvoir les mettre sur un simple disque autant que possible. Vraiment déconseillé si ce n’est pour le voir sur des petits écrans.

 

 

NTSC/PAL
Normes de disques les plus répandues dans le monde. NTSC a un taux plus élevé de frame que PAL (29fps comparé à 25fps) mais PAL a une résolution accrue, et dégage une image généralement plus pointue. La lecture de disques NTSC sur des systèmes PAL semble beaucoup plus facile que l’inverse. Le format dépend aussi de la zone dans laquelle provient la source. La Zone 1 (USA, Canada, etc.) est souvent en NTSC et la Zone 2 (plusieurs pays européens) est généralement en PAL.

 

SCREENER (SCR)
Un screener est fait à partir d’une cassette VHS promotionnelle. Habituellement, le film est en format d’écran 4:3. Un message de copyright permanent ou intermittant défile à l’écran. Vraiment déconseillé !

 

DVD-SCREENER (DVDSCR)

Même chose que le SCREENER sauf que la copie promotionnelle est diffusée sur DVD et non sur cassette. Un message de copyright permanent ou intermittant défile à l’écran. Il arrive aussi qu’il y ait des passages en noir/blanc ou que le son soit tronqué pendant quelques minutes, c’est très désagréable. Vraiment déconseillé également !

 

PROPER
Code indiquant qu’il y a une amélioration par rapport à une précédente release publiée. Ce n’est pas un détail très important…

 

 

LiMiTED
Un film LiMiTED signifie qu’il est sorti dans un nombre restreint de cinémas (souvent moins de 250 cinémas).

 

iNTERNAL

Principalement utilisé pour les releases CAM ou TS, ce code indique que la qualité vidéo est mauvaise.

 

STV

Straight to Video: le film n’est jamais sorti au cinéma mais il est disponible ici et maintenant.

 

REPACK

Indique que la release précédente avait un problème (son/image décalé ou autres) et qu’il est résolu dans celle-ci !

 

 

REPACK.1CD

Compression vidéo d’une release de 2 CD en un seul.

 

UNRATED
Ce terme signifie que le film n’est pas censuré. Les passages “UNRATED” sont généralement en anglais et des sous-titres en français sont disponibles.

 

WS & FS
WS pour WideScreen et FS pour FullScreen (plein écran). Selon les normes, un DVDRiP est toujours en WideScreen. Si ce n’est pas le cas, le sigle FS est spécifié.

 

SUBFORCED
Les sous-titres en français sont inscrustés dans la vidéo pour les passages en langue étrangère.

Pour les séries, il existe d’autres codes particuliers :

 

TVRiP: capture via une carte de capture terrestre ou carte de capture analogique avec une source câble analogique et entrées RCA vidéo/audio.
SATRiP: capture d’une source numérique satellite ou câble avec une carte d’acquisition analogique ou graveur DVD avec branchement analogique.
PDTV: capture numérique via une carte DVB (C ou S ou bien T).
HVTV: l’image provenant exclusivement d’un HR HDTV/HDTV Z1 ou Z2 et le son provenant d’une source de haute qualité d’HR HDTV/HDTV/PDTV.
HDTV: capture numérique via une carte HDTV au format High Definition TeleVision ou High Resolution High Definition TeleVision.
DVTV: l’image provenant exclusivement de DVD Z1 ou Z2 et le son lui provenant de source de haute qualité de PDTV/HDTV.

Musique en ligne illimitée et gratuite

Musique en ligne gratuite et VRAIMENT illimitée !!!

Alternative à Deezer, Astuces du Web vous fait un découvrir un site en pleine expansion : découvrez le site Grooveshark.

Un site qui propose de la musique en ligne gratuite et illimitée. Pas d’histoire de premium. Pas de publicités détestables entre les musiques. Un bon système playlist ! On croirait retrouver l’ancien Deezer…en mieux !

Essayez Grooveshark.com et écoutez du bon son dès maintenant !

Et n’hésitez pas à découvrir d’autres Astuces du Web : Comment vendre ses docs en ligne (dissertations, TPE, etc) ?

Le Direct Download

Vous vous souvenez de Megaupload ? Le DDL (ou Direct Download) est un moyen de télécharger qui reste mystérieux pour vous ? Plus pour longtemps alors ! Découvrez ici les remplaçants de feu Megaupload et comprenez leurs fonctionnements : Garantie 100% Download  !

En savoir plus : http://www.astuces-du-web.fr/categorie/telechargement

Comment fonctionne le direct download ? Le fonctionnement du ddl est très simple, vous allez sur un moteur ddl (ou directement sur google) et vous recherchez le lien direct du fichier que vous souhaitez télécharger.

 

Exemple de moteur ddl : ddlsearch.free.fr

 

Par le moteur ddl, vous allez avoir des propositions de téléchargement de nombreux sites du style Zone-Telechargement ou Extrême-DDL (sur lequel vous pouvez rechercher directement vos liens, avec le risque qu’il n’y soit pas), ce sont des sites de confiance et vous pouvez ainsi les ouvrir pour trouver vos liens directs !

Et c’est là que l’histoire se complique, une fois sur ces sites, des liens vous sont proposés sur une liste de sites non-exhaustive qui est celle-ci (et c’est sur ces sites que vous allez télécharger vos fichiers) :

  • uploaded.net < Best-Of ! Recommandé (surtout en premium) !!!
  • uptobox.com
  • rapidshare.com
  • hotfile.com
  • depositfiles.com
  • dl.free.fr
  • 1fichier.com < Pas mal, lancement du téléchargement rapide.
  • uploading.com
  • gigaup.fr
  • mega.co.nz < Successeur du célèbre MegaUpload !

Vous allez donc cliquer sur un des liens redirigeant vers ces sites de DDL…et voilà !

Il ne vous reste plus qu’à suivre les consignes et à cliquez sur Télécharger ou Download (toujours en « free », « lent » ou « gratuit » sinon vous serez invité à souscrire un abonnement premium), juste un petit conseil, s’il y a un site qui mérite que vous passiez en premium, c’est Uploaded.net puisqu’il possède une des plus grandes réserves de liens du web (qui dure plus longtemps que les autres de manière générale) et il est très stable !

 

Un peu d’humour ne fait de mal à personne, bref, Megaupload a fermé